Comment associer les couleurs de ses vêtements ?

Publié le lu 16021 fois
Association couleur

Associer les couleurs est une façon ludique de jouer avec ses vêtements mais il n’est pas toujours évident d’oser sortir de ses éternelles associations.

Cela dit,  avoir une silhouette toujours gris-monochrome, ce n’est pas non plus ma tasse de thé.

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je n’ose pas toujours, de peur que l’on me croit tout droit sortie d’un carnaval local. Je sais bien que toutes les couleurs ne vont pas ensemble et toutes les couleurs ne m’iront pas. Alors, j’ai cherché des conseils et je voulais les partager avec vous.

Il y a deux façons d’associer les couleurs.

Vous pouvez parier sur les camaïeux, les associations de tons très proches les uns des autres comme l’écru et le taupe.

 

Palette association couleur
Pour faire de belles associations en camaïeux, prenez des couleurs qui se touchent autour de cercle chromatique.

Ou vous pouvez préférer jouer les contrastes, c’est plus risqué mais cela peut s’avérer très élégant.

Contraste - Association couleur
Pour faire de belles associations en contraste, choisissez les couleurs opposées sur ce cercle de couleur.

Dans les deux cas, il y a quelques règles simples à respecter:

Règle n° 1 – Choisissez 3 couleurs, pas plus !

Evitez de porter plus de 3 couleurs différentes car au delà, elles se détruisent les unes les autres, morcellent la silhouette, et donnent de vous l’image d’une femme qui ne sait pas trop où elle va.

Choisissez un ton dominant qui servira de guide les autres couleurs de votre silhouette.

A moins d’être en plein été, où le port d’un pantalon ou d’une jupe clairs pourra accompagner une tenue estivale, il est souvent préférable de privilégier les teintes sombres en bas car les tons clairs ont tendance à épaissir visuellement la silhouette.

Les couleurs vives sont recommandées pour les hauts car elles illuminent le visage et ramène le regard vers le haut.

Le blanc, le noir, les gris neutres et le beige s’associent très bien avec la plupart des couleurs.

Règle n° 2 : La couleur de peau et des cheveux, ça compte !

Un autre élément à prendre en compte est la couleur de votre peau et de vos cheveux.

Si vous avez la peau et les cheveux clairs, les jaunes, les orangers et les beiges auront tendance à vous donner mauvaise mine alors que les roses, les rouges, les framboises, les prunes et les bleus plus soutenus pourront faire ressortir votre teint.

Si vous avez la peau claire et les cheveux foncés, la pâleur naturelle de votre teint sera renforcée par toutes les teintes pastel ou le blanc. N’hésitez pas à trancher avec des bleus intenses, des rouges ou roses vifs, des verts, y compris le kaki, ou du noir.

Si vous avez la peau mate et les cheveux clairs, préférez les nuances de beige, de champagne, d’orange au bordeaux. Évitez le bleu marine et le noir trop tristes pour votre carnation.

Si vous avez la peau mate et les cheveux foncés, éclairez votre visage avec des couleurs toniques. Orange, vert, bleu roi, rouge sont faits pour vous et iront mieux à votre teint que les beiges ou les jaunes pastel.

Voilà, je voudrais finir par un petit conseil issu de mon expérience personnelle. Je pense en avoir parlé dans un précédent article, j’ai une fois acheté un superbe manteau un peu (beaucoup) trop coloré. Quand je l’ai mis, j’ai eu quelques compliments du style, « il est beau ton manteau ». Cela me faisait plaisir mais finalement c’était comme si je n’existais pas. Quand je l’ai changé pour un autre un moins voyant, on m’a dit « ah, tu as l’air en forme, tu as bonne mine » et finalement, c’était beaucoup plus agréable à entendre.

Jouer avec les couleurs, c’est réussir à se mettre en valeur pour exprimer toute sa féminité.

J’espère que ces conseils vous seront utiles.

A bientôt

Corinne S.

Tags : Étiquettes